Conseils pour améliorer son expression orale en anglais

Un article de Wiki Agreg-Ink.

Jump to: navigation, search

Sommaire

Conseils de l'ancien forum

  • "Pour s'améliorer à l'oral, une seule solution : parler et encore parler avec des anglophones.Tu pourrais passer une annonce (c'est ce que j'ai fait car je manquais surtout de pratique et donc je me bloquais) : tu recherches une personne anglophone pour quelques heures de conversation par mois...certains cherchent d'ailleurs la même chose pour bosser leur français !
  • Pour les problèmes de prononciation un bon bouquin de phonétique peut faire l'affaire.
  • Recherche si à la fac tu pourrais avoir accès à un labo de langues.
  • Pour la compréhension le satellite est bien pour capter les chaines étrangères, ou alors le supplément CD du magazine Vocable est très bien, et ils te donnent la transcription de toutes leurs interviews." (Tinky-Winky) Origine de la citation
  • "Si tu veux améliorer ta compré, un bon truc pas compliqué et ludique : regarde tes DVDs en anglais. Au début, tu peux même mettre les sous titres anglais pour t'aider. Tu verras, ça marche." (Macbeth) Origine de la citation
  • "Mon truc c'était beaucoup la radio BBC + regarder les infos sur sky news" (Wonderwall) Origine de la citation
  • "Je respecte les schémas intonatifs et me suis longuement entraîné en laboratoire - même pendant l'année de prépa C.A.P.E.S. J'enregistrais la B.B.C. que j'écoutais dans le métro en podcast puis une fois arrivé au labo, je refaisais le journal en copiant le présentateur.
  • J'ai suivi les cours d'Agrégation de phonologie (en n'étant pas inscrit à ce concours)
  • Le Longman Pronunciation Dictionary est mon ami le plus fidèle
  • J'ai utilisé le dictionnaire bilingue fourni lors de la préparation de l'épreuve pour vérifier la phonétique de tous les mots dont je ne connaissais pas la prononciation
  • J'essaie d'avoir un accent très cohérent, adapté à l'enseignement (je pense que si l'on souhaite que nos élèves fassent la distinction entre une diphtongue et un son non diphtongué, il nous faut bien les marquer aussi, sans toutefois les exagérer). Dans ma prestation, j'ai essayé de montrer que j'étais conscient que mon anglais allait être mon outil de travail. J'ai eu catégorie 1 (très bon modèle[i][u]) Je crois que ce terme "modèle" est capital." (Jules) Origine de la citation
  • Un conseil : t'entraîner aux oraux avec des anglophones qui passent les concours et leur demander de noter les mots ou expressions mal dits ou mal prononcés. En échange, tu pourras les écouter en français dans le cadre de la dida. Donc trouve quelqu'un et programme autant d'oraux blancs que possible à compter de mars. Travailler en duo francophone / anglophone, c'est vraiment le top, en tout cas l'an dernier ça a été payant." (Pupus) Origine de la citation
  • "Il faut s'équiper de manuels de phonétique (avec CD! Le Lilly/Viel par exemple) pour apprendre à prononcer les sons un par un, et à accentuer les mots. Il faut aussi travailler l'intonation (le Wells est alors utile: English intonation)." (Lord Blackadder) - Origine de la citation

Conseils du forum actuel

  • Afin de fixer les termes qui revenaient souvent et que je devais absolument maitriser, j'ai fait une liste de ces mots avec transcription phonétique et je les ai appris.
  • J'ai lu beaucoup à voix haute, surtout les bouquins critiques et autres manuels car les romans sont plus difficiles je trouve. Pourtant certains étaient bien lus à voix haute à l'époque mais pour moi ça marchait pas.
  • Par contre, niveau intonation, je me mettais dans un rôle pour y arriver. Si je lisais un bouquin sur l'abolition, je prenais le ton d'un spécialiste du sujet et je "jouais" le prof/historien/chercheur qui explique. Pour les articles de presse qu'il m'arrivait de lire, je me prenais pour une présentatrice de JT. En jouant le rôle, tu prends plus facilement les bonnes intonations et à force, tu avances." (Zzaz) Origine de la citation

Critères d'évaluation de l'expression orale (grille indicative)

  • Grammaire :

- omission des marques grammaticales (-s, -ed…) - autres erreurs

  • Maîtrise et utilisation des phonèmes :

- voyelles - consonnes - utilisation des phonèmes - non respect de règles élémentaires (verbes/adjectifs en -ate, etc…) - choix erroné dans des mots courants (said -- /seid/ …)

  • Place de l'accent tonique :

- déplacements (beginning, character, narrator, narrative…) - report systématique sur la syllabe finale (novel, character…) - non respect des règles élémentaires (mots en -ic, -ity, etc…)

  • Chaîne parlée et intonation :

- non respect des formes réduites (them systématiquement / em/…) - rythme syllabique (comme en français) (GB haché); - mauvaise utilisation des schémas intonatifs (intonation montante ou descendante sur partie ou totalité d'une phrase)

  • Lexique :

-emploi impropre de termes - barbarismes, mots déformés - vocabulaire pauvre (we have, there is) ou mal adapté (langue familière…)

  • Communication, i.e. la capacité à communiquer avec les commissions qui vous examinent :

- voix audible - niveau de langue soutenu - débit qui doit permettre la prise de notes - degré de conviction et de persuasion dans l'énonciation des propos: c'est pourquoi le candidat doit regarder la commission et non lire ses notes; celles-ci ne doivent pas être rédigées sinon la commission peut les prendre au candidat; de toutes façons, la commission examine ces notes à l'issue de la prestation. - comportement combatif mais non agressif (Wandinette) Origine de la citation

Liens utiles