Traduction pour les Concours

Un article de Wiki Agreg-Ink.

(Redirigé depuis Traduction)
Jump to: navigation, search

Sommaire

Résumés des rapports de Jury

Ces résumés concernent l'Agreg Interne, mais peuvent être appliqués dans tous les concours qui comportent une épreuve de :

Fiches de vocabulaire

La liste de toutes les pages de lexique est à consulter ici : http://agreg-ink.net/index.php?title=Cat%C3%A9gorie:Lexique

Ci-dessous, un échantillon :

Livres de vocabulaire

Des conseils sont disponibles dans ce topic du forum : http://community.agreg-ink.net/index.php?/topic/2341-vocabulary-books-for-agregation/

Annales

  • Agrégation interne 2002-2007 :

http://fonction-publique.bankexam.fr/etablissement/523-Agregation-Interne/2906-Traduction

Quelques conseils glânés sur le forum pour s'améliorer

Pendant l'année

  • Translate regularly (= every day or so). Practice makes… well, not quite perfect, but at least a little better.
  • Read voraciously in both languages: literature, history, but also journalism.
  • Chez soi, utiliser DES dictionnaires : le bilingue, l'unilingue, l'étymologique, celui des synonymes. Les dictionnaires en ligne peuvent être utiles (Merriam-Webster, Word-reference, Cambridge, Oxford...) mais ils sont moins complets. Les sites de traduction en ligne sont peu recommandés sauf Linguee et Reversocontext pour avoir des phrases d' exemples.
  • Travailler à enrichir son lexique à partir des lectures personnelles, des documents audio qu'on écoute (radio, télé, podcasts, DVD...) de manuels de vocabulaire spécialisés, de revues type Vocable. Faire des fiches thématiques, des cahiers de vocabulaire, des fiches sur traitement de texte selon ce qui nous est le plus facile etc. Ne pas hésiter à noter la phonétique et la nature du mot ainsi que son contexte.

Google Ngram Viewer peut être utilisé avec prudence pour trouver la fréquence d'utilisation d'un mot. Pour le thème, on peut utiliser le British National Corpus ou le COCA, Corpus Of Contemporary American (English) avec profit pour trouver des exemples en contexte.

Devant le texte à traduire

  • Regarder le titre de l'oeuvre ainsi que sa date de publication et étudier le texte pour repérer le niveau de langue : soutenu, familier etc et ne pas commettre d'anachronisme.
  • Ensuite, rappelons qu’il est impératif, avant de se lancer dans la traduction, de lire plusieurs fois le texte, afin de s'en imprégner, d'en avoir une vue d'ensemble.
  • Le texte source fournit des indices essentiels, et une analyse stylistique est indispensable : repérage de la situation, du point de vue, de la syntaxe, du rythme, des figures, des images.
  • Après la première lecture passer au moins 5 minutes à essayer d'imaginer la situation dans sa tête et à se dire que dirait-on en anglais dans cette situation ?
  • Il peut être utile de dessiner schématiquement la situation pour les textes descriptifs en version. Représenter visuellement la scène aide souvent à trouver les termes adéquats ou proches.
  • En cas de blocage sur un mot, essayer de trouver un synonyme dans la langue de départ pour trouver un mot dans la langue d'arrivée.
  • Une fois qu'une phrase est traduite, essayer de la refaire passer dans la langue de départ pour vérifier si c'est bien la bonne solution, si il y a trop de solutions possibles, retravailler le segment.
  • Il vaut mieux mettre un terme générique (hyperonyme)plutôt qu'une grosse bourde lorsqu'un mot vous manque; par exemple, fleur à la place d'hortensia.
  • La sur-traduction ou l'embellissement du texte fait perdre des points. La fidélité au texte source est à privilégier.
  • Reprendre le texte dans la langue de départ et traduire par unité de sens (ou segment de phrase  : sujet + verbe, nom + adjectifs, etc.). Lorsque l'on "coince" sur la traduction d'une structure grammaticale, se remémorer les différents procédés de traduction (étoffement, transposition, etc.) pour trouver une solution de remplacement.
  • Il faut aussi veiller à la cohérence interne de la traduction qu'on propose (temps, déterminants, conjonctions, pronoms relatifs, etc.) et éliminer les non-sens, nombreux, qui sont trouvés dans les copies.
  • Relire l'ensemble du texte dans la langue d'arrivée à voix haute pour voir si cela "sonne vrai" (si cela ressemble à un texte traduit ou à un texte authentique).
  • S'assurer également qu'il n'y a pas de blanc, d'oublis de mots ou de phrases. Ils coûtent cher en points-fautes.
  • Relire sa traduction phrase par phrase, en commençant par la dernière et en remontant, pour vérifier la grammaire et l'orthographe sans se laisser déconcentrer par le sens du texte.
  • Attention à la ponctuation notamment pour les dialogues mais aussi pour les tirets, les deux points etc. dont les règles d'usage diffèrent en langue étrangère.