"C'est donc 50% de boulot, 50% de mental..." (un candidat).

title


"Ravèt pani rézon douvan poul, chien maré sé pou lapidé." (kréyol ).

machine
tiditiditidit....

-AGREG INTERNE D'ANGLAIS :
HOT OFF THE PRESS

RÂPE-JUS
2001
l'incontournable outil, et les choix budgétaires
Réf. 755 C 0345, dans les CN, CR, CDDP




Oct. Nov. 2001

Voici les premières remarques envoyées par des collègues agrégatifs sur le Râpe-Jus de l'interne 2001.

Le webmaster ne saurait approuver, ni récuser forcément les humeurs ici épanchées.

Ni nectar ni lixiviat et se démarquant progressivement des gremlitudes d'antan lontan, le rapp de jury, par définition outil incontournable et mode d'emploi de notre potentiel exploit... serait-il encore langue-de-boisé par des impératifs budgétaires qui fixent le nombre de postes?

> Et qu'en sera-t'il en 2002 après l'annonce de l'augmentation des postes d'enseignants faites par M. Lang? Le fait que les jurys du CAPES d'anglais n'aient pas fourni de liste supplémentaire est de saddening, sickening, et sadistique augure...

> Ces stastiques détaillées reviennent, beaucoup plus détaillées qu'en 2000, marquées indisponibles pour cette année là... mais qu'ont-elles de si significatif ?

Epreuve par épreuve, on note :

écrit :

didactique : moyenne des présents 3,75, moyenne des admissibles : 5,53 sur 20.
dissertation : moyenne des présents 5,53 - moyenne des admissibles : 9,84 sur 20.

oral :

didactique : moyenne des présents : 6,17 - moyenne des admis : 9,59, 15 candidats ont obtenu 14 ou plus

explication anglais moyenne des présents : 7,8 - moyenne des admis :10,9, 13 candidats ont eu 14 ou plus

Les lauréats ont entre 29 et 56 ans !


>
Quand une affirmation en chasse une autre :

"Un bon nombre était déjà bi-admissible... L'amélioration générale tient au fort renouvellement du vivier des candidats comme à la qualité de la préparation...

L'ensemble du nombre des postes a pu être pourvu en raison de l'élévation notable de la qualité des prestations."

On ne rappelle pas dans ce rapport le nombre de postes mis en concours les années précédentes, régulièrement revu à la bais.e...

1996 : 235, 1997 : 168, 1998 : 168, 1999 : 95, 2000: 62, 2001 : 62. 2002 : ??

En 98 et 99, tous les postes de l'agreg interne n'ont pas été pourvus... loin de là :

1998 : 168 postes, 84 admis.
1999 : 95 postes, 58 admis.

Il faut attendre 2000 et 2001 pour voir tous les postes comblés : 62 reçus pour 62 postes - suite à une réconciliation de chiffres.

A l'externe, en 97 et 98 le jury a pourvu tous les postes, ce qui n'était pas le cas entre 88 et 96.

Mais là aussi le nombre de postes offerts avait subi un indécent sabrage, une sauvage révision comptable

En 96 le jury avait pourvu 24,2% des postes 53 reçus pour 209 postes

en 97 : 36,3%, soit 61 reçus.

en 98,50 : %, soit 84 reçus.

en 99 : 61%, soit 58 reçus.

Qu'on se rassure sur soi

Il est de fait que nombre de professeurs sérieux et comprétents, et parmi eux des formateurs au CAPES ou en IUFM, ont abandonné la partie ou ne voient pas l'intérêt de s'y lancer à cause de ses inconsistances.

Vivier faussé donc
, et ceci dément cetrtains innuendo du Râpe-Jus quant à la qualité des enseignants d'anglais en France et met en cause l'influence des constations du Jury sur le nombre de postes offerts.

Il nous serait facile de citer
plusieurs professeurs d'anglais hautement compétents et impliqués qui dans la formation des futurs enseignants ou la mise à niveau des autres, dans la modernisation de l'enseignement des langues dans notre pays pour qui l'agreg n'est qu'un jeu puéril et surtout une perte de temps précieux, et qui préfèrent faire un usage plus efficace de leurs forces.

La liste d'aptitude s
erait sans doute un moyen de leur rendre justice, mais quant on sait comment se joue cet autre jeu, et les crachats qu'il provoque chez les agrégés par concours, eux-mêmes honnis des agrégés normaliens... on se retrouve face à d'autre formes d'indignité.

LE SAGES, qui préconise que les professeurs certifiés ne passant pas le concours d'agrégation mais ayant démontré des mérites exceptionnels soietn promus à une Hors-Classe exceptionnelle plutôt que nommés agrégés et se retrouver enseignants d'IUFM eou de Fac sans qualification n'a peut-être pas tort. Mais cela manque de nuances.

Nous n'irons pas jusqu'à
dénoncer le fait que nombre d'agrégés, par concours s'il vous plaît, se contentent de fonctionner dans une confortable routine, et ne font rien pour l'élévation du corps dans la nation. Médiocrité partout on trouve.

Car c'est bien leur droit dans le système, et qu'on en retrouve au jury, why not and so what, wazza ! Bonne sieste !

Anyway ! and however !

le nombre de postes pourvus à l'agreg interne d'anglais et les résultats subséquents dépendent de bien d'autres paramètres que la simple valeur intrinsèque des candidats

- choix politiques et budgétaires avérés ou non du Ministère

- de là, inconsistance, flous et mystères sur les critères... inégalité des formations mises en place, manque de sérieux du cned pour ce concours
(*)

- instructions données au Jury à l'année l'année, valses de l'interprétation d'une session à l'autre

- inévitables divergences et conflits ouverts ou larvés entre jury-membres venus des quatre ponts d'hexagon (des outre-mériens au Jury ? que pftt, vous n'y pensez pas, l'avion coûte trop cher, et les ventes d'armes, dites donc, non mais)

- conflits d'école p. ex. sur la linguistique ou le-la commentaire de texte/dissertation. Les houleuses contradictions quant à l'épreuve de didactique ont sans doute joué en faveur de sa suppression à l'écrit, mais d'un autre côté comment jouera le non-anonymat de l'oral ? et quid de l'effet de halo... Le charme d'une voix, le galbe d'un genou, la texture d'une peau, l'humain contact que voilà ! Que faut-il policer ? Just teasing.

- spécialisation et disponibilité hétérogène - tel spécialiste de didactique interrogeant en littérature, tel vénérable membre, enfin, flaccide, ignoramus de la grammaire moderne, ou tel autre lassé piquant un roupillon, laissant son/sa/ses collègues travailler, on l'a vu !!!! ...

- le petit nombre de postes rajoute au côté "française des jeux" de l'affaire, à l'oral surtout,

C'est là qu'un mental de fer souple et un détachement d'expert Nô, fut-il futile (montre posée, verre d'eau levé, tempo ajusté, sourire à soi), peuvent être déterminants. Qu'une certaine aménité serait de mise aussi, nous conseillent les déjàgrégés, face à des juges qui, qui croque-mitaine pour de bon, qui faisant semblant, sont aussi des marathoniens de l'assise impassible sous le zénith.

(*) se contentant de savoir qu'il a ses quelque 700 inscrits pour si peu de postes, et que certains des ses formateurs sont de qualité, cned verse ses carences dans le moulin de la loterie.

Rappellons que l'an dernier cned a accusé un net retard, 18 corrigés étant arrivés dix jours ou plus après le début des épreuves écrites, le cachet de la Post eindiquant qu'ils avaient été postés après. Mais l'inacceptable est que le Directeur de cet organisme a eu le vilain toupet de répondre à notre protestation auprès du ministère et via les syndicats que les corrigés n'étaint pas un dû, et ne faisaient pas partie de la formation per se.

Une grande vigilance s'exerce donc cette année d enotre part.

Le cned n'ayant pas pris en compte les attentes de ses clients (qualité des échanges avec tous les correcteurs, annotations respectueuses du candidat et véritablement formatrices, utilisation des moyens technologiques et mise en ligne des cours et corrigés, espace de discussion et possibilité de contacter les correcteurs...), il doit s'attendre tôt ou tard à une monte d ela protestation.



Tout ça bien anecdotique, mon cher webmestre, quelle lecture du Râpe-Jus !

Certes pas qu'anecdote pour nous qu'on veut linguistes experts à dépecer un contexte !


INSTRUCTIONS OFFICIELLES ET ATTENTES DU JURY

Pour les épreuves 2002 préparateurs et jury ont été réunis le 1er juin...

Et donc nous avons droit dans le Rapport à ceci

"les candidats à la session prochaine seront informés dans leurs divers centres de préparation".

Tant pis pour les francs-tireurs et autres chargés de famille loin de tout, et pour votre serviteur qui dans sa natale Guadeloupe ignore si un "centre de préparation" y existera jamais...

Le texte du JO / BO pour la session 2002 n'est pas reproduit dans le rapport.

Mais comme le fait remarquer une aimable collègue,

> la liste concours et la page agreg y pourvoient fort à propos, voir

The bottom line les nouvelles instructions JO /BO

Mail

>
Le jury a l'air d'aimer les statistiques, mais n'a pas peur du flu !

J'ai obtenu par exemple 11 à l'oral pour l'épreuve dite "explication de texte" mais cette épreuve comportait en fait : explication de texte + version + thème + linguistique + anglais oral.

Lors de la réunion préliminaire, lorsqu'un candidat a demandé poliment quels étaient les barèmes des différentes composantes, il lui a été répondu tout aussi poliment, mais très fermement, qu'il s'agissait de la "cuisine interne du jury" (
cf. "la cuisse de Jupiter").

Comment évaluer son travail et sa préparation dans ces conditions ?...

Je me demande comment réagirait le jury si l'on utilisait le même argument vis-à-vis d'élèves.

Je rappelle qu'on a aussi changé la forme de cette même épreuve en cours de concours : on nous tout aussi gentiment annoncé la veille des épreuves qu'on ne voulait plus d'un cours-phare mais qu'il fallait présenter plusieurs séances...

J'aurais également beaucoup à dire sur l'organisation des convocations à l'oral pour les candidats de l'étranger : comme je n'avais rien reçu, il a fallu que mon proviseur harcèle le ministère pendant trois jours pour que j'apprenne enfin le 30 mars (liste des admissibles parue sur minitel le 21) que je passais le 6 avril à Toulouse.

Le seul vol (cher) que j'ai pu trouver m'a permis de passer une nuit blanche juste avant la réunion.

Dame Présidente a d'ailleurs évacué le problème très fermement aussi lorsque j'ai tenté de le soulever.

Je précise que je ne suis pas le seul candidat de l'étranger à avoir été traitée avec désinvolture : nous étions quelques uns dans ce cas.

B.C. a colleague stationed in Africa.

NDWM : ah... encore ces candidats exotiques fleur à l'oreille et accent chantant !
-

RAPP 2000

Wow mail :
>
Cette année les délais de livraison de l'opus par le CNDP ont été améliorés - moins d'une semaine après la commande dans certains cas - et plus de papy-vélin pour le même prix: 170 pages, au lieu de 146 en 1999 !
> Sur le fond, moins de statistiques, détails sur les académies des lauréats, catégories socio-pro, analyses de moyennes de notes...


tiditiditidit....

.

AGREG INTERNE 2001
chiffres loquaces...
1.175
candidat/es effectivement inscrits

707
courageux présents aux 2 écrits, et donc 468 démobilisés

247
valeureux/ses admissibles,
560 recalés à l'écrit,

62
postes offerts,
33 de moins qu'en 1999,
106 de moins qu'en 1997
et 1998


62
pugnaces admis

.

"Empirisme oui, théorie non...
ne pas donner dans la forme très classique
de ridicule qui vient toujours frapper ceux qui
veulent à toute force mettre du mécanique dans
du vivant..." -Patrick Constantin, agrégé, univ Reims,

Ce qui fait que votre fille est muette.

Le Rapp 2000 se félicite d'avoir pourvu tous les postes.

Deux bonnes raisons expliqueraient l'exploit du dernier corps candidatiel du 20è siècle :

  1. les candidats sont plus jeunes (sic... c'est un concours interne) donc moins loin des années de fac... Détail horrible, quand on pense aux collègues méritants, quadra, ou quinquagénaires qui font l'effort de se présenter, quand ils ne craquent pas sous le poids du fardeau aussi bien que des ans... :-))

  2. les conseils méthodologiques des Rapp précédents ont été mieux pris en compte.


Tout ça pour ça?

Chose sûre-amère, le nombre de postes offerts a été généreusement rétréci en 2000, moyennant quoi on a recalé à 80 points...

Les années précédentes des candidats étaient acceptés avec 70 points (cf. Rapp 1999).

Le chiffre des postes mis en jeu, réduit allegro presto à 62 - le chiffre figure dans le Rapp 2000 - suffit à lui seul à expliquer la remontée absolue en pourcentage des admis de l'an MM !

En 1999 on avait déjà ramené l'offre à... 95 places, contre 168 postes en 1997 et 1998...

Voir à ce sujet
agrég interne 2000, échos.

La tendance ne s'est pas infléchie: 3 semaines avant les épreuves on apprend que 62 postes sont à pourvoir en 2001!

Effets morbides du rap?
trop-verdose de travail?
Peur de l'inconnu?


Comment expliquer qu'un si grand nombre de candidats ayant fait la démarche de s'inscrire déclarent forfait
avant les épreuves écrites (468 en 2000)?

Et que dire des candides as qui passent du premier coup?

Cyronique, le Rapp 2000 précise qu'

"un concours de cette difficulté peut se programmer
sur 2 ou 3 ans, et couronne les compétences, mais aussi la
pugnacité, le sens de l'effort, le courage face aux difficultés
..."

sic, sic, and sickening !

-
Mail: >

En didactique, le Rapp 2000 souligne des écarts importants de notes, et la nécessité de s'approprier au plus tôt les contenus exigés, pour pouvoir ensuite prendre du recul...

Dommage que l'autorité ne s'y tienne pas pour la date de parution des programmes: 29 avril l'an dernier, 18 mai cette année...

Si le rapport sur la didactique semble un tantinet moins obscur sur les attentes du jury et les erreurs à éviter, on peut regretter encore une fois l'absence du barème détaillé de correction de l'épreuve explication de textes + thème, que les photocopies (cf. pp. 157, 167) de documents proposés à l'oral à ce niveau ne soient
pas toujours de la plus belle qualité.

Soit dit en passant, on ne saurait guère plus tellement trop faire aussi vertement ce reproche aux documents du Centre ned cette année...

Hélas, le cned a accusé un net retard, 18 corrigés étant arrivés dix jours ou plus après le début des épreuves écrites.

Hormis tout cela, le Rapp 2000 est détaillé, et le brave perennial bouq tient à l'évidence à demeurer le livre de chevet obligé des candidats -
attendu que le commerce, les discu-listes, cyber sites et autres cyber-mails s'en mêlent déjà...

More cyb'raps

  • CAPES 97 prononciation : Rapp sur l'oral 97.

  • Linguistique : Rapp sur l'épreuve 97 par Paul Larreya.

  • Agreg Externe 1998 - Rapp du Jury en ligne.

    «un solide travail de fond,
    mené avec régularité
    pendant des mois,
    s'impose comme
    une nécessité
    à quiconque
    entend
    mettre
    toutes les
    chances de son
    côté pour réussir
    ce concours... »
    Rappe avec moi !

Mail smile: >"Ne prenez pas les comptes-rendus d'agrégation plus au tragique qu'ils ne le méritent : c'est une espèce de genre littéraire traditionnel de la culture francaise. On est bien obligé de les lire pour savoir dans quelle direction faire porter ses efforts.
Quand j'étais candidat en 1967-1968, j'avais trouvé cette perle dans un rapport : "C'est l'indice d'un esprit mal fait que de ne pas composer des dissertations en trois parties".
Ceux qui font des exposés en deux parties (style Sc. Po) ou en huit (comme dans les épreuves de l'ancien mandarinat chinois) apprécieront d'être pris pour des crétins..."

M. Claude Boisson, Professeur de Linguistique Anglaise, Univ Lyon 2.
-

L'avenir de l'agrégation d'anglais
extrait, picoré sur le site de la
SAES

"... Le problème est le suivant: le ministère doit gérer un nombre très important de concours (autour de 400 chaque année) et, bien entendu, ceci pose des problèmes d'infrastructure, de gestion, d'intendance.
...

Autrement dit, on a multiplié pour la seule discipline de l'anglais les concours par deux, alors qu'on n'a pas augmenté en conséquence le personnel administratif qui s'occupe de la gestion des concours.

Cela pose de très gros problèmes compte tenu des locaux et des moyens qui sont mis à la disposition du personnel.
...

Le personnel n'est pas étoffé pour faire face à des "coups de feu". C'est une des raisons pour lesquelles le ministère envisage de, faut-il dire "alléger" ?, faut-il dire 'simplifier" ?

En tout cas, on aimerait une machine moins lourde..."

And how !!!

Ne pas se priver de lire le texte complet avant qu'il ne vanishe!

-

50% de boulot, 50% de mental,
il faut dédramatiser le concours...
-témoignage de Nic, reçu du premier coup à l'externe en 2000.

>Aux oraux, une grande part du problème est la gestion du stress : tu es loin de chez toi, tu dors à l'hôtel, tu manges au resto, tu ne connais personne, tu as en face de toi des profs que tu n'as jamais vus, dans un lycée ou établissement qui n'est pas le tien, etc, etc...

Tout cela vient s'ajouter au stress lié à l'enjeu, à tes incertitudes, à ta maîtrise plus ou moins bonne de tel ou tel sujet, au coup de poker que représente le tirage au sort des sujets, aux frais très conséquents que tu as engagés... à l'arrivée, c'est ENORME à gérer.

Moi qui ne suis que très rarement stressé et de nature très optimiste, j'ai trouvé ça très éprouvant. Et nombreux sont ceux qui en perdent les pédales
... De ma fac, je connais trois ou quatre personnes qui devaient logiquement avoir le concours étant donné leur niveau. Ces gens ont été à l'oral et s'y sont effondrés car trop fragiles mentalement.

Pour moi, la réussite à l'agrég, c'est donc 50% de boulot, 50% de mental.
Ma recette pour le mental : bien dormir toute l'année, ne pas fumer (quoi que ce soit), ne pas boire de café, avoir des loisirs variés et s'entourer de personnes positives.
J'ai la chance d'avoir une passion qui n'a absolument rien à voir avec l'anglais et les études, et d'être entouré, dans le cadre de cette passion, par des gens d'un niveau intellectuel souvent très modeste, ce qui permet toujours de relativiser.

Personnellement je n'ai jamais travaillé au delà de 21 heures le soir, jamais plus de 4 ou 5 heures dans la journée et jamais plus de 2 heures d'affilée (et encore c'était en période de révisions).

ll vaut mieux en faire un peu moins mais bien le faire, avec l'esprit bien frais, que de s'abrutir des heures durant pour en ingurgiter le plus possible jusqu'au dernier moment, pour ensuite craquer lamentablement à la première question un peu ardue.

Parfois je me dis que je suis allé aux épreuves en "inconscient", mais je pense que c'est plutôt de l'insouciance et que cette insouciance m'a été salutaire. J'ai connu des gens brillants en préparation au concours, des gens bien meilleurs que moi et en tout cas bien plus bosseurs...

Mais ils étaient si stressés que dès le mois de janvier ils allaient régulièrement voir un magnétiseur, ils pleuraient pour un cours pas compris, ou une mauvaise note sur un devoir rendu...

J'ai toujours refusé de me mettre dans cet état là, car sinon, comme on dit,
«y a plus qu'à se fl.nguer.»
Il faut dédramatiser le concours, car quoi que tu fasses, la dose de stress décrite ci-dessus te tombe forcément dessus au moment d'y aller.

Si
elle tombe sur un esprit serein et détendu, ça passe. Si elle tombe sur un esprit déjà hyper tendu et angoissé, c'est ingérable, on craque.

- Nico.
-
NDWM : témoignages et opinions exprimé(e)s sur ce site n'engagent ni leurs auteurs ni le webTICErand.
-
-Laugh it off !

Attributed to George Bernard Shaw
:

Those who can, do. Those who can't, teach.


Others have further embellished the quote as needed:


Those who can't teach... teach teachers.
Those who can't teach teachers... administrate.
Those who can't administrate... run for office.


Woody Allen took it one step further in "Annie Hall":

Those who can't do, teach.
And those who can't teach teach Gym.
And, of course, those who couldn't do anything,
I think, were assigned to our school.
-

a Zest of Zen

~ Said the Old Chinese fellow :

"If you are born to come first in the examination, it is your fate.

Even if you are destined to come first in the examination,
if you are not in your good luck year, meaning that the timing is not right, you still can't make it.

Try hard next time.

Even if you are born to come first in the examination
and you are in your good luck years, if your ancestors were buried in a bad grave site, it will affect your chances...

Even
if you have all the first three things right, if you are not charitable, you still can't make it.

Even if you are also charitable but you do not study, how can you come first in the examination?"

-
Rechercher sur la Page
Mot exact

résultats par page

Rechercher sur la Page ou le web


-
ACCUEIL
-- OBJECTIFS-- DE LA PAGE

PROGRAMMES AGREG 2001

PREPARER L'AGREG

RAPPORTS
---- DE JURY

-

DIDACTIQUE, ECRIT & ORAL:
EPREUVES

CONSEILS

BIBLIOGRAPHIE

ABORDER
--- LES EPREUVES

WIRED---- DIDACTIQUE BRANCHEE



FACE AU - JURY

DISSERTATION

LINGUISTIQUE

ART DE LA TRADUCTION

-Antony & Cleopatra

AGREG 2001 TOPICS

-Joyce's Dubliners

Manifest Destiny

Great Expectations

Poverty in -Britain

NEWS

DAILY --CARTOON

YOUR COMMENTS

ANGLAIS
AU PRIMAIRE---

COLLEGE ------ & LYCEE

TEACHING KIDS WEB USE------

PLANS DE COURS---------

INTER-
DISCIPLINARITE
MUSIC ------- & SONG

BACKGROUND MUSIC IN CLASS


SHAKESPEARE
-- EN MUSIQUE


SHAKESPEARE
AU LYCEE?

GRAMMAR & SPELLING


GRAMMAIRE DE
L'ENONCIATION


---PHONOLOGIE & PHONETIQUE

VOYAGES LINGUISTIQUES


ECHANGES
SCOLAIRES ELECTRONIQUES


ASSISTANTS & LOCUTEURS NATIFS

GIVING STUDENTS CONTROL LISTENING ACTIVITIES

-TEACHERS AND TECHNOLOGIES

LA PRESSE ---EN CLASSE D'ANGLAIS

HEURISTIQUE & CONSTRUCTIVISTE ERE NUMERIQUE


LANGUES ET
TECHNOLOGIE
TEACHING
READING

LIRE DU TEXTE AUTHENTIQUE

ENGLISH CRAZY- LANGUAGE!

INTELLIGENCE & APPRENTISSAGE THEORIE & PRATIQUE


SYSTEME ET EVOLUTION

LE MULTIMEDIA

LE RETRO- PROJECTEUR


LA VIDEO

ESPACES LANGUES

CROSS- CURRICULAR
,
LES TPE
"The truth is a precious commodity... I use it sparingly." -Mark Twain.  A.Word.A.Day

PARENTS, TEACHERS, DISCIPLINE

DISCIPLINE CAHIER MAGIQUE

LE CINEMA


ANGLAIS TECHNIQUE ET DES AFFAIRES

USEFUL -- LINKS
THE MARGINAL AND THE NEEDY

mail

BOEN

SPECIAL -THANKS

-

dictionary

webring

An E-TEACH member website by Jean-S. Sahaï
[ Previous 5 Sites | Previous | Next | Next 5 Sites | Random Site | Site List]

Ce site expérimental non officiel ne dépend ni... lire cet avertissement. This independent, experimental site, intended solely as a... see the disclaimer.

You're most welcome to share your findings, or contribute your work !

La Page d'Agreg - tiçage Jean S. Sahai Guadeloupe, Antilles Françaises.

Agreg Page - first posting December 1996
© Jean S. Sahaï, 1996-2011 - Guadeloupe, Antilles Françaises.
-