Enseigner en Section Internationale

Un article de Wiki Agreg-Ink.

Jump to: navigation, search

En construction


Sommaire

Qu'est-ce qu'une section internationale ?

Les sections internationales existent pour accueillir les élèves non-francophones résidant (parfois temporairement) en France. C'est une sorte de "classe d'accueil" qui sert à les intégrer au sein du système scolaire français en même temps que les aider à rester à niveau avec les programmes de leurs pays d'origine (d'où le rattachement de chaque section à un pays (langue et culture) spécifique: britannique, américaine, arabe, chinoise, espagnole, italienne, russe, allemande, néerlandaise, portugaise, japonaise, suédoise, etc.). En même temps, on accueille des francophones avec "un goût prononcé" pour la langue de la section pour les former à la 'pratique approfondie' de cette langue. De par ce double objectif, c'est une vraie classe "bilingue" à distinguer des sections européennes qui partagent ce deuxième objectif mais non pas le premier.

Les sections internationales existent dans les écoles primaires, les collèges et les lycées d'enseignement général. Elles accueillent des élèves français et étrangers.

Les élèves des sections internationales suivent certains enseignements en langue étrangère, appelés "enseignements spécifiques", pour lesquels ils sont regroupés en dehors de leurs classes habituelles.

Les sections internationales sont expliquées sur le site d'Eduscol: [1]

L'arrêté du 30 mars 2012 fixe la liste des sections internationales en France. [2]

En collège, les élèves suivent (normalement) 4 heures de cours de langue et littérature, dans la langue de la section (et ce,pendant les 4 années de collège), en plus des 2 heures d'enseignement spécifique dans la langue de la section (pour l'anglais, en histoire-géographie; pour le chinois, en mathématiques).


A quoi cela sert d'étudier en section internationale?

Les sections internationales étant créées pour accueillir les élèves étrangers au sein du système français, leur premier objectif est de faciliter la transition entre l'établissement étranger de l'élève et l'établissement d'accueil en France. Les élèves poursuivent leurs études en langue et littérature à un niveau similaire à celui de leurs établissement d'origine, et peuvent facilement reprendre leurs études dans leurs pays d'origine s'il arrive qu'ils ne restent pas en France. Les 6 heures d'enseignement dans leur langue maternelle facilitent l'adaptation de ces élèves au système français éducatif.

Pour les élèves bilingues nés en France, les sections internationales donnent une ouverture culturelle et littéraire sur une de leurs langues maternelles, sans que l'élève ne sente "freiné" par une classe traditionelle de langue vivante. La section internationale leur permet également de partager leur bi-culturalité avec d'autres élèves ayant les mêmes origines ou similaires, et les élèves francophones de la section.

En même temps, ces sections permettent aux jeunes Français de bénéficier d'un enseignement très approfondi d'une langue étrangère, et d'un accès culturel qui dépasserait celui qu'ils auraient eu dans une classe de langue vivante traditionelle.

La mention "internationale" témoigne d'un très haut niveau de langues en fin d'études pour les Francophones (B2 en fin de collège, C1 voire C2 en fin de lycée), ouvrant facilement les portes à des universités ou grandes écoles des pays anglophones (en ce qui concernent les sections britanniques et américaines).

Quels sont les programmes en section internationale?

Les sections internationales de langue anglaise (NB. britannique ou américaine) , à part l'enseignement spécifique, n'ont pas de "programme" specifique. Pour les autres langues, les textes relatifs aux programmes sont donnés sur Eduscol: [3]

Les programmes étant établis "en concertation par les autorités pédagogiques françaises et celle du pays partenaire" [4], l'enseignant en section internationale exerce un 'va et vient' entre les Instructions officielles pour l'enseignement de l'anglais en France (pour les francophones) et les programmes britanniques ou américaines (pour les anglophones natifs et élèves bilingues).


Les programmes de langue et littérature britanniques sont organisés par key stage, et peuvent être trouvés sur le site de National Curriculum du Royaume Uni:

Key Stage 3 (collège) http://media.education.gov.uk/assets/files/pdf/e/english%202007%20programme%20of%20study%20for%20key%20stage%203.pdf
and Key Stage 4 (lycée) http://media.education.gov.uk/assets/files/pdf/p/english%202007%20programme%20of%20study%20for%20key%20stage%204.pdf


Les programmes de langue et littérature américains étant établis localement par chaque school board, il est difficile de citer un seul "programme" national commun. Il est toutefois possible de consulter des manuels produits par quelqu'uns des plus grands éditeurs nationaux pour se faire une idée du contenu des programmes américains:

Pearson Education: http://www.pearsonschool.com/index.cfm?locator=PSZu64
Houghton Mifflin Harcourt: http://www.hmheducation.com/sites/index.php
MacMillan McGraw-Hill: http://www.macmillanmh.com/


Une discussion sur l'initiative Common Core qui a pour objectif d'aligner les divers programmes de chaque état sur un programme national commun d'enseignement secondaire aux Etats Unis se trouve ici: [5]

Et le programme Common Core conseillé pour langue et littérature pour les écoles américaines ici: [6]

Quelles sont les épreuves en section internationale?

ATTENTION: cet article ne concerne que les sections internationales préparant l'option internationale au DNB et au baccalauréat. Pour les diplôme d'Abibac (examens franco-allemands) ou Bachibac(examens franco-espagnols), voir les informations sur le site de l'Eduscol:

Au DNB du collège:

Jusqu'à la session 2011, les élèves issus d'une section internationale au collège passaient en plus des épreuves dites de droit commun ('épreuves de brevet classique'), deux épreuves écrites à l'option internationale du brevet, dans la langue de la section: histoire-géo, et langue. Au lycée, les élèves passent également deux épreuves spécifiques à l'option internationale en langue étrangère. En lycée, les élèves passaient également deux épreuves supplémentaires dans la langue de la section.

Les textes du 30 août 2012 ont modifié les modalités d'épreuves à l'option internationale au DNB et au baccalauréat: [7]

A partir de la session 2012, les épreuves de l'option internationale mènent à une mention internationale. Les élèves préparant l'option en collège auront donc deux épreuves facultatives orales.

En langue et littérature, les élèves présenteront un dossier individuel portant sur une ou deux thématiques étudiées en cours d'année. Les documents qui composent ce dossier seront prioritairement littéraires: "des extraits de romans, de nouvelles, de pièces de théâtre, des poèmes... [mais aussi des documents iconographiques] ...des reproductions d'oeuvres d'art, des affiches, des supports publicitaires, des textes de chansons, des contenus multimédia, etc. En outre, le dossier doit contenir au moins une production écrite de l'élève qui s'inscrit dans le ou les thèmes retenus" (cf. le Bulletin officiel du 30 août 2012 [8]

L'élève aura 10 minutes pour présenter le contenu de son dossier, suivi par un entretien de 10 minutes avec un jury établi de membres choisis sous l'autorité de chaque recteur.

Pour l'épreuve de l'enseignement spécifique, le sujet est choisi en opérant un tirage au sort de thématiques aux programmes en vigueur. L'élève aura 15 minutes pour préparer l'épreuve et 10 minutes de présentation. La note portera sur les connaissances, l'argumentation et l'appréciation des compétences linguistiques.

Le niveau linguistique attendu aux épreuves de section internationale en collège est le B2 du CECRL, mais bien sûr ce niveau ne s'applique qu'aux francophones de la section; les descripteurs du CECRL ne pouvant pas s'appliquer aux enfants locuteurs natifs ou bilingues de la langue en question.

Au baccalauréat:

En lycée, l'option internationale ne se prépare que pour les séries L, ES et S du baccalauréat général.

Qui peut y enseigner?

Les postes sont ouverts à tout professeur titulaire (les stagiaires peuvent postuler aussi). Sont privilégiés bien sûr les candidats locuteurs natifs de la langue en question, et ceux avec une 'double culture', mais tout professeur peut en faire la demande.


Comment postuler sur un poste en section internationale?

Les postes sont nationaux, et font donc partie du mouvement 'inter' aux mêmes dates. Sur SIAM, une fois entré dans la rubrique 'mouvement inter', ces postes sont affichés sous le lien "demander un poste spécifique". On fait la demande sur SIAM comme pour tous les autres postes, c'est à dire selon les voeux géographiques spécifiques ou très larges. Il est gênant que la colonne 'barème' existe sur cette page, car il n'y a pas de barème pour les postes en section internationale mais un dossier à compléter, et le professeur est sélectionné par l'Inspection générale à Paris. La demande n'apparaît PAS dans l'espace 'mouvement inter' classique. Ceci est à confirmer.


Le dossier consiste à

1. mettre à jour son CV en i-Prof (qui est consulté par les Inspecteurs) ET
2. mettre en ligne une lettre de motivation.

Cette lettre de motivation est saisie directement en ligne, à travers un lien présenté sur la page de présentation pour les demandes de postes au mouvement spécifique. La lettre est modifiable le temps de l'ouverture de saisie de demande de mutation, mais il faut s'assurer de bien la sauvegarder avant la date de clôture.

A la clôture des dates du mouvements, un récépissé de confirmation vous est envoyé dans votre établissement, comme pour toute autre demande de mouvement. Il convient de signer la confirmation et de la renvoyer avec le cachet du chef d'établissement. NE FIGURE dans ce dossier de confirmation QUE le relevé de postes demandés: la lettre de motivation reste privée et en ligne seulement.

Il est coutume de prendre rendez-vous avec le chef de l'établissement concerné pour un entretien, car son avis pourrait être pris en compte par le corps d'inspection (sans pour autant qu'il fasse partie des 'décideurs'...)

Et les résultats?

Les résultats du mouvement spécifique sont légèrement décalés par rapport aux résultats inter 'normaux'. Un premier groupe préparatoire se réunit en début février, et il est possible de recevoir une information sur votre candidature par le bias des syndicats, si vous avez fait une demande de suivi. Cette première information consiste à vous dire si votre candidature a été retenue pour le poste, et votre 'rang' (en premier, deuxième pour le poste, etc.)

Ensuite il faut attendre mi-mars et l'examen des projets de mutations pour avoir le résultat final.

Le processus de recrutement (ainsi que les textes le régissant) est expliqué sur le site d'Eduscol: [9]